Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
African Democratic congress

Parti politique socialiste ivoirien (La démocratie en Afrique pour le peuple et par le peuple africain)

ADC, instrument d'éveil de conscience des africains

Publié le 14 Février 2014 par ADCafrique

Africains, africaines ;
Ivoiriens, ivoiriennes ;
Peuples d’Afrique ;
Peuple de Côte d’Ivoire ;
Chers amis de l’Afrique ;
Chers amis de la Côte d’Ivoire ;

Le temps, second nom de Dieu, vient de nous démontrer que les vrais ennemis de l’Afrique sont les africains eux-mêmes.
Quand certains sorciers meurent, d’autres restent en vie ;
Quand certains tueurs des africains meurent, d’autres restent en vie ;
Quand certains traitres meurent, d’autres restent en vie.
Oui, ces fils inconscients prêtent le flanc à d’autres ennemis de notre continent, étant eux-mêmes ennemis de l’Afrique qui les a vus naitre.
Les africains par lesquels les travaux forcés et toutes les formes d’humiliations se sont réalisées en Afrique ont laissé leurs successeurs en vie en mourant. Ces derniers qui vendent les africains pour leurs intérêts égoïstes n’ont plus d’avenir même s’ils sont au sommet de l’état.
Les africains par lesquels la colonisation s’est réalisée en Afrique ont laissés leurs successeurs en vie en mourant. Nous savons que pour qu’un ennemi t’atteigne, il faut qu’il ait un collabo dans ton périmètre immédiat ; c’est quand le mur est fissuré que le lézard s’y établi. C’est pour cette raison que nous demandons aux africains et plus particulièrement aux ivoiriens d’être dignes car notre continent et surtout la Côte d’Ivoire ne mérite pas cette absurde situation qui lui a été imposée.
L’Afrique pleure parce que ces fils inconscients et indignes sont devenus plus nombreux. Ils appartiennent à des confréries de sorciers et programment la déstabilisation des différents pays africains de façon décentralisée dans le but de satisfaire leurs commanditaires. Pourtant, les effets pervers de l’esclavage, de la colonisation et des travaux forcés pèsent encore sur nous. Que nos frères égarés comprennent que ceux qui les utilisent, pour tuer leurs propres frères pour leurs intérêts égoïstes, appauvrissent les sous-sols de nos pays africains et nos richesses diverses. Il y a au moins une richesse dans le sous-sol de chaque pays africain ; ce qui est le contraire pour les pays des autres continents.
L’Afrique est un continent béni de Dieu. Malgré les tueries de tous ordres infligées à notre continent parce qu’on veut nous anéantir tous pour récupérer nos pays et nos terres, l’Afrique reste et restera toujours débout.
Certes, les collabos des ennemis aux petits esprits restent parmi nous mais, le temps, second nom de Dieu, les débarrassera de nos rangs car l’Afrique et les africains sont fatigués des traitres et de la traitrise.
En Afrique, quand un fils nait, on dit merci à Dieu parce qu’il continuera les œuvres utiles à l’humanité que le père lui laissera. Un fils qui est à l’origine du malheur de sa famille, de son village, de sa ville natale, de son département, de sa région, de son pays, de son continent et donc du monde est un fils maudit.

Africains, africaines ;
Ivoiriens, ivoiriennes ;
Peuples d’Afrique ;
Peuple de Côte d’Ivoire ;
Chers amis de l’Afrique ;
Chers amis de la Côte d’Ivoire ;

African Democratic Congress (ADC), parti politique de la gauche démocratique de la Côte d’Ivoire, en exil, se veut un instrument d’éveil de conscience de l’Afrique, de l’africain, de la côte d’Ivoire et donc de l’ivoirien.
L’heure n’est plus à la lutte pour la promotion des individus d’une famille, d’un groupe ethnique, d’une région, d’une religion, d’un seul pays donné mais plutôt de toute l’Afrique, victime des coups bas de ses ennemis qui lui en veulent à cause de ses multiples richesses.
Naitre africain est une chance pour nous. Ce continent où les us et coutumes font école.
Africains, fumons le calumet de la paix pour qu’on participe tous ensemble au développement harmonieux de l’Afrique et ses pays que Dieu nous a donnés.
Africains, c’est nous qui devons développer notre continent et ses pays et non personne d’autre. La seule guerre qu’il nous faille faire c’est d’être unis et solidaires pour empêcher la destruction et la déstabilisation des pays africains. Ne pas soutenir les ennemis de l’Afrique dans leurs plans macabres. Notre continent a beaucoup souffert et nous avons le devoir, devant Dieu et les hommes, de lui procurer bonheur, honneur et dignité.

African Democratic Congress (ADC) demande aux africains de plutôt œuvrer pour la création d’unités de transformation de la matière première dans tous les pays d’Afrique afin de transformer les produits agricoles et miniers, dans le but de donner du travail et réduire le chômage jusque là sans solution de la jeunesse africaine. Cela pourra solutionner les problèmes d’embauche et mettra fin à l’achat de la conscience des jeunes au lieu de faire la course à la déstabilisation de ces dits pays.
L’Afrique est le continent le plus riche au monde et nous avons le devoir de demander aux anciennes puissances coloniales d’aller à la table de négociation avec les dirigeants des pays africains si celles-ci sont intéressées par nos richesses. Car la violence, on sait quand ça commence mais, on ne sait pas quand ça finit.

Africains et africaines ;
Ivoiriens et ivoiriennes ;
Ce 3ème millénaire doit être, pour notre continent et pour nos pays respectifs, celui du développement de l’Afrique et de l’africain. Comme IKEDA Sensei, président de la Sokka Gakai internationale, le dit depuis 1953, le 21è siècle est celui de l’Afrique. Nous devons donc en être conscients.

African Democratic Congress (ADC) annonce la naissance de l’africain nouveau issu désormais d’une Afrique nouvelle aux frontières nouvelles et par ricochet de l’ivoirien nouveau d’une Côte d’Ivoire nouvelle aux frontières nouvelles et aux mentalités nouvelles.
Africains et africaines ;
Ivoiriens et ivoiriennes ;
Soyons unis et solidaires pour barrer la route aux ennemis de notre cher continent et de ses pays.
Allons à la réconciliation vraie ;
Allons à l’éclatement de la vérité pour aboutir à la paix originelle ;
Allons à l’apaisement…
Pour que le jeu politique soit clair et transparent en Afrique et en Côte d’Ivoire, n’étouffons pas le temps, donc la vérité. On ne cache pas le soleil avec la main. Le soleil de l’Afrique doit briller à partir de la Côte d’Ivoire. Si les occidentaux ne veulent pas que les africains conscients et dignes les traitent pour leurs ennemis jurés et leurs tueurs, qu’ils prennent la simple et sage décision de libérer le président Laurent GBAGBO, le digne fils de l’Afrique et de la Côte d’Ivoire. Le président Laurent GBAGBO n’a jamais financé et soutenu une rébellion parce que, la vie lui coûte chère.
GBAGBO aime l’Afrique et les africains,
GBAGBO aime la Côte d’Ivoire et les ivoiriens.
African Democratic Congress (ADC) demande donc la libération pure et simple du président Laurent GBAGBO, grand démocrate.
African Democratic Congress (ADC) condamne toute injustice faite à tout être humain.

Libérez Laurent GBAGBO !!!
Libérez Laurent GBAGBO !!!
Libérez Laurent GBAGBO !!!

Que Dieu bénisse l’Afrique et ses pays ; que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.
Nous vous remercions…

Pour ADC
Le secrétaire général

Commenter cet article